« We Love Arabs » de Hillel Kogan et Adi Boutrous

13 mai 2017 - 20:00

Réquisitoire contre les réflexes racistes les plus larvés, We love arabs est une autofiction décalée, une entreprise de conjuration.

Libération

Le chorégraphe israélien Hillel Kogan est mordant d’ironie et se joue des clichés dans sa nouvelle création qui a fait le buzz à Avignon.

Le Point


Succès du festival d’Avignon Off, We love arabs est l’histoire drolatique d’un chorégraphe israélien qui choisit un danseur arabe pour créer une pièce porteuse d’un message de coexistence et de paix. Une entreprise de démolition des préjugés et une dissection des comportements ordinaires exécutée avec humour et subtilité. Le spectacle est intelligent, réfléchi, drôle et lapidaire. Charge politique sans concession, We love arabs est un opus léger et court aux vertus percutantes.

Avec

Hillel Kogan, danseur et chorégraphe israélien. Parallèlement à sa carrière de danseur, il crée des spectacles pour des compagnies de danse à l’international. Hillel Kogan est également acteur, interprète et dramaturge.

Adi Boutrous, danseur et chorégraphe israélien. Diplômé de l’Académie de Danse de Tel Aviv Maslool en 2012, il collabore avec Hillel Kogan depuis 2013.

En partenariat avec

Théâtre Le Tarmac

159 Avenue Gambetta, Paris 20e

billetterie sur www.ici.paris.fr

We Love Arabs © Gadi Dagon

Facebooktwittergoogle_pluspinterestFacebooktwittergoogle_pluspinterest