La cuisine comme marqueur culturel et identitaire, les migrants Marocains en France

8 novembre 2014 - 11:00

L’histoire culturelle de l’immigration marocaine met l’accent sur le rôle de la cuisine dans la préservation en France de certaines pratiques familiales autour de la préparation des repas et la transmission des recettes d’une génération à l’autre.  Elle montre aussi que l’alimentation permet le maintien des liens avec le pays d’origine, notamment grâce aux ingrédients qui sont rapportés du pays ou achetés dans des commerces qui les importent pour cette clientèle immigrée. L’alimentation constitue ainsi une ressource et un support dans les dynamiques identitaires au sein de la communauté marocaine.

Par ailleurs, la cuisine marocaine bénéficie d’une bonne réputation dans la société française, ce qui permet à des entrepreneurs marocains installés en France d’ouvrir des restaurants gastronomiques qui attirent au-delà des liens communautaires une clientèle socialement plus diverse que les anciens « couscous » populaires qui étaient généralement tenus par des immigrés algériens, souvent berbères. Cette gastronomie dont le raffinement n’a rien à envier aux cuisines européennes renvoie à une élite mais bénéficie aussi à la communauté marocaine dans son ensemble.

Comment ces identités, internes et intimes du côté des logiques familiales et externes et publiques du côté des logiques commerciales, se combinent-elles ?

Pour évoquer le sujet, l’ICI invite Marie Etien et Marie Caquel, auteures du numéro de la revue Hommes et Migrations consacré aux diasporas marocaines (juillet-septembre 2013).

Le débat sera modéré par Marie Poinsot, rédactrice en chef de la revue Hommes et Migrations.

Cette rencontre est en partenariat avec la revue « Hommes et Migrations ».

 

 

NOUVEAU LOGO IF MAROC SaphirNewslogo salam news defterrassegrandes taille logo beur fm telerama event FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest