De Kartini à l’essor du féminisme islamique

31 janvier 2019 - 19:00

Militante féministe javanaise du début du XXe siècle, Raden Ayu Kartini a eu un impact majeur sur le développement de l’éducation des femmes. Si sa mort prématurée l’a empêchée de concrétiser ses projets, elle est néanmoins devenue une héroïne dont l’anniversaire est une fête nationale. Sa dénonciation de la polygamie a cependant porté peu de fruits. Ce combat et d’autres ont été poursuivis à la fin du XXe siècle par des femmes formées dans des universités islamiques, avec l’aide de jeunes intellectuels réformateurs. Le débat sur les droits des femmes est entre leurs mains.

Andrée Feillard, chercheure honoraire au CNRS (Centre Asie du Sud-est, CASE). Historienne et ancienne journaliste, elle traite des relations entre Islam et politique en Asie du Sud-Est mais aussi des droits des femmes en Indonésie, où elle a séjourné pendant vingt ans.

Photo : Portrait de Raden Ajeng Kartini © Collection TropenMuseum

Facebooktwittergoogle_pluspinterestFacebooktwittergoogle_pluspinterest