Ce que le dictateur n’a pas dit

23 juillet 2016 - 20:30

OFFRE EXCEPTIONNELLE ESTIVALE : TARIF UNIQUE DE 8€ (au lieu de 15€) !

Dans ce nouveau spectacle, l’auteure et metteuse en scène Meriam Bousselmi montre un ex-dictateur isolé, perdu dans un monologue névrotique.

Entouré de micros et d’écrans de télévision reflétant son image, son discours exprime un désir égoïste de pouvoir et dénonce les malversations politiques. Réquisitoire sans concession contre toute forme de manipulation, cette conversation du dictateur avec lui-même dévoile l’entreprise de mystification à laquelle se livrent certains hommes de pouvoir, les jeux d’autorité dont les peuples sont victimes mais aussi parfois ­­coresponsables. Cet essai théâtral invite à une vigilance et réflexion universelle sur ceux qui nous dirigent et la façon dont chacun y participe.

Née en 1983 à Tunis, Meriam Bousselmi étudie les sciences juridiques et politiques puis se forme comme metteuse en scène et dramaturge bilingue arabe-français. Sa pièce Mémoire en retraite, sur la dictature du point de vue des opprimés, remporte le prix de la meilleure pièce de théâtre du monde arabe en 2011.

En partenariat avec le théâtre de la Reine Blanche.

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest