Goha le simple de Jacques Baratier

7 novembre 2015 - 15:00

Goha est un jeune homme naïf et pauvre qui ne se sépare jamais de son âne. Dans le voisinage de Goha habite Taj-El-Ouloum, savant respecté et admiré de tous. Le vieil homme souhaite se remarier et choisit la jolie Fulla. Mais très vite, la belle s’ennuie dans son nouveau foyer. Sa servante lui présente Goha qui, trompant la vigilance paternelle, revient la voir chaque nuit. Bientôt, le scandale éclate.

Ce conte philosophique est inspiré de l’histoire de Goha, personnage célèbre dans tout le monde arabe (sous le nom de Djeha notamment), sorte d’idiot génial sur lequel courent une multitude de légendes et d’anecdotes satiriques.

Tunisie-France, 1958

Né en 1918, Jacques Baratier signe avec Goha le simple son premier long-métrage, où il réunit pour la première fois à l’écran Omar Sharif et Claudia Cardinale.

En partenariat avec le Maghreb des films.

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest