La Maison de Schéhérazade, lecture par Darina Al Joundi d’après Hanan el-Cheikh

11 avril 2015 - 19:00

Du volumineux corpus des Mille et Une Nuits, source intarissable d’inspiration pour les écrivains et artistes du monde entier, la romancière Hanan el-Cheikh a extrait une vingtaine de contes qu’elle a remodelés pour une adaptation théâtrale. Il en résulte un texte vif, intime, plein d’humour, parfois même désopilant. Si le fantastique et l’érotisme des Nuits y sont conservés, Hanan el-Cheikh approfondit la psychologie des personnages dans une veine aussi féministe qu’humaniste, avec toujours le souci de montrer comment les femmes résistent dans un monde brutalement dominé par les hommes.

Si Schéhérazade doit sa survie à son talent littéraire, c’est par la littérature aussi, nous dit en filigrane Hanan el-Cheikh, que les hommes deviennent plus humains.

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest