L’art contemporain au Moyen-Orient par Jack Persekian

16 décembre 2015 - 19:00

Jack Persekian compte parmi les acteurs de premier plan de la scène artistique au Moyen-Orient. Premier galeriste indépendant en Palestine, il a été en charge de la mise en place du Département des Arts Visuels au Ministère de la Culture Palestinien. Fondateur de la Fondation Al Ma’mal pour l’Art Contemporain, Directeur Artistique de la Biennale de Sharjah en 2007 et Directeur Fondateur de la Sharjah Art Foundation en 2009, il a contribué à l’établissement de la biennale Palestinenne Qalaniya International dont il a assuré la direction artistique en 2012. De 2012 à 2015, Jack Persekian a occupé le poste de Directeur et Conservateur du Musée Palestinien.

A l’ICI, il partagera son expérience et sa connaissance de l’art contemporain dans la région, et plus spécifiquement en Palestine. Quelles y sont les conditions de production, de diffusion et de mobilité des oeuvres et des artistes? Comment l’actuelle recrudescence de manifestations internationales d’art contemporain de type foires et biennales est-elle perçue localement ? Peut-on parler d’une spécificité de l’art contemporain moyen-oriental ?

logos Facebooktwittergoogle_pluspinterestFacebooktwittergoogle_pluspinterest