Les iftars de l’ICI : Les Mille et Une Nuits + IFTAR + NOOR

2 juin 2018 - 20:30

Les Mille et Une Nuits, conte par Layla Darwiche – 20h30

Aladin, Sindbad le marin ou Ali Baba ne sont que quelques-uns des personnages des Mille et Une Nuits. À l’occasion des iftars de l’ICI, Layla Darwiche part chaque samedi à leur rencontre et pénètre dans l’univers à la fois inquiétant et envoûtant de ces célèbres écrits persans anonymes, organisés autour de l’histoire de Shéhérazade. Pour échapper à la mort, celle-ci conte nuit après nuit des histoires peuplées de marchands perdus dans le désert, de sultans dépressifs changés en ânes, de génies compatissants, d’épouses acariâtres, d’amants lamentables et de maîtresses merveilleuses. Il était une fois… (« Kan ya ma kan… »)

_

Layla Darwiche est conteuse. Fascinée par les histoires de femmes dévoreuses ou sages, sorcières ou ogresses, initiatrices et porteuses de vie, elle puise son répertoire dans les récits traditionnels du Moyen-Orient et sa mémoire familiale.


IFTAR à la Table Ouverte -21h30

À l’occasion du ramadan, le restaurant de l’ICI vous propose un repas ­traditionnel composé de lait caillé et de dattes, chorba, bricks / fricassées ou pastilla, thé ou café et ­pâtisseries orientales.

_

Réservation obligatoire en précisant vos noms, prénoms, coordonnées et le nombre de repas : latableouverte@ici.paris


NOOR – 22h30

Portée par les chants dévotionnels de Shuaïb, Hubaïb et Behlole Mushtaq, la danseuse Alexia Martin brode une gestuelle où résonne leur spiritualité. La danse prend son envol et devient l’écho d’une musique propice au recueillement. Entre la ferveur du Qawwali et l’introspection du chant Khayal se tisse la conversation de quatre artistes qui réunissent répertoires classiques du Pakistan et esthétique contemporaine.

_

Shuaïb Mushtaq, chant, harmonium, direction musicale

Alexia Martin, danse, direction artistique

Hubaïb Mushtaq, chant, tanpura, calligraphie

Behlole Mushtaq, tabla dhaama

_

Visuels:

Layla Darwiche © Danica-Bijeljac

NOOR © Guillemette Silvand

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest