L’image du Sahara en Occident, de l’Antiquité à nos jours par Michel Pierre

9 décembre 2015 - 19:00

Au regard de beaucoup, le Sahara apparaît comme un espace essentiellement naturel, à l’écart de l’histoire et à peine parcouru de fugaces traces humaines. En réalité, le plus grand désert du monde a vu naître de nombreuses cultures et civilisations, des dynasties conquérantes, des routes commerciales intensément fréquentées, des rites et croyances d’une grande richesse. Et ce, bien avant que les conquêtes coloniales et les indépendances de nouveaux Etats n’y ajoutent d’autres pages. Aujourd’hui, le Sahara est l’objet de multiples enjeux liés aux richesses de son sous-sol, aux tensions et aux crises de nations en devenir, aux profondes mutations des sociétés. Comme l’ont été les océans au cours des millénaires, le Sahara n’a jamais cessé d’être parcouru, sillonné, convoité, rêvé, inventé et, de ce fait, mérite d’être raconté.

 

portrait Miche PierreAgrégé d’Histoire, Michel Pierre a exercé diverses fonctions diplomatiques notamment à l’Ambassade de France à Alger. Il est l’auteur notamment de La terre de la grande punition, Guyane 1852-1953 (Ed. Autrement, 2000) et Corto Maltese, mémoires (Ed. Casterman, 1998). Son ouvrage Sahara, le grand récit, est paru en 2014 chez Belin.

 

 

logos Facebooktwittergoogle_pluspinterestFacebooktwittergoogle_pluspinterest