Meursault, contre-enquête avec Kamel Daoud et Selma Hellal

17 octobre 2015 - 19:00

Selma_Hellal©Ferrante Ferranti 2010

 

 

 

 

 

 

Cette rencontre, mettant en dialogue l’auteur et l’éditrice algérienne se propose de revenir sur cette aventure éditoriale pour le moins singulière. Tout est parti d’un texte publié en 2010 où Kamel Daoud, chroniqueur iconoclaste au Quotidien d’Oran, repose l’éternelle question du rapport de l’Algérie et de Camus sous un angle inédit : il donne un nom à l’arabe tué sur une plage par Meursault dans le fameux roman L’Etranger. Surgit alors l’idée d’un prolongement romanesque : en octobre 2013, paraît aux éditions Barzakh à Alger Meursault, contre-enquête qui dès lors, et après sa publication en France en mai 2014 aux éditions Actes Sud connaîtra un destin étonnant.

Rencontre modérée par Tewfik Hakem, journaliste à France-Culture.

Né en 1970 à Mostaganem, Kamel Daoud est journaliste au Quotidien d’Oran où il tient la chronique « Raïna raïkoum » (« Notre avis est le vôtre »). Il est l’auteur notamment de Meursault, contre-enquête, roman unanimement salué par la critique et qui a reçu de nombreux prix dont le Goncourt du premier roman en 2015. Il est en cours de traduction dans plus de 20 langues et adapté à la fois au théâtre et au cinéma.

Selma Hellal, née en 1973 à Alger, a suivi des études de Sciences Politiques (IEP, Paris). Elle dirige, avec Sofiane Hadjadj les éditions barzakh qu’ils ont fondées en 2000 à Alger.

 

En partenariat avec Les éditions Barzakh.

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest