Mohammad Natsir (1908-1993)

14 février 2019 - 19:00

Mohammad Natsir, premier ministre indonésien dans les années 1950, joua un rôle primordial lors la période postcoloniale. Président du Masjumi, parti politique musulman alors le plus important du pays, il s’imposa comme un penseur et un politicien incontournable. Sa volonté d’associer les principes de l’islam à la démocratie et à l’indépendance nationale participa au développement d’une pluralité religieuse propre à l’Indonésie. Ses convictions lui valurent d’être emprisonné, mais firent de lui une référence dans les cercles islamiques internationaux.

Rémy Madinier  est chercheur au CNRS et il co-dirige le Centre Asie du Sud-Est (CASE).

En partenariat avec

Centre Asie du Sud-Est

 

DR :

Mohammad Natsir © UtCon Collection / Alamy Stock Photo

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest