N’enterrons pas le printemps arabe ! par Abdellah Taïa

20 juin 2015 - 15:00

« Le monde arabe est entré dans la révolution. Sérieusement. Réellement. Grâce à des jeunes désespérés et révoltés, longtemps oubliés, ignorés, méprisés, les Arabes se sont enfin réveillés. Ils sont sortis dans la rue. Ils ont crié, hurlé. Ils ont fait l’inimaginable : chasser les dictateurs, bouleverser à jamais les systèmes et l’histoire de cette partie du monde, donner au peuple une voix, une légitimité. » Abdellah Taïa

Malgré la tournure dramatique prise par les révolutions dans certaines régions du monde arabe, l’auteur appelle à ne pas légitimer un discours conservateur rejetant le Printemps arabe et avec lui l’ensemble des revendications qu’il a portées en terme d’évolution sociale et de libertés individuelles. La révolution continue, elle doit continuer.

Né à Rabat en 1973, Abdellah Taïa a publié plusieurs romans aux Editions du Seuil dont Un pays pour mourir (janvier 2015). Il a réalisé en 2014 son premier film, L’Armée du Salut d’après son roman éponyme. Ses livres sont traduits dans plusieurs langues.

Rencontre animée par Xavier Marquet, rédacteur en chef de l’émission Maghreb Orient Express (TV5 Monde).

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest