Patrimoine et constructions identitaires

7 juin 2014 - 11:00

L’un des territoires les plus riches au monde en éléments patrimoniaux de toutes périodes depuis la préhistoire, sites archéologiques, bâtiments, villes, y compris savoir-faire, la Syrie souffre terriblement depuis près de trois ans de destructions et donc de la disparition de patrimoines. Nombreux sont ceux qui risquent leur vie pour leur protection, nombreux sont ceux qui de par le monde se mobilisent à ce sujet. Mais l’usage idéologique de la notion de patrimoine n’est pas neutre et elle peut être utilisée comme un outil – souvent pervers – pour museler les cultures. Cette table ronde débattra de l’usage de la notion de patrimoine dans la construction des identités.

Intervenants :
Mohamed Taha, archéologue
Martin Makinson, archéologue et doctorant à l’université de Genève

Modérateur :
Amin Azzam, enseignant-chercheur en psychologie sociale et interculturelle

 

En partenariat avec l’association Ila Souria

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest