Rachid Koraïchi : l’art du développement durable

28 octobre 2017 - 17:00

Dès le VIIe siècle, les ancêtres de Rachid Koraïchi ont planté des palmiers et insufflé la vie dans la région désertique d’Oued Souf en Algérie, aujourd’hui en proie à de graves problèmes de déforestation, d’avancée du désert et de pénurie d’eau. Conscient de cette situation, Rachid Koraïchi y a construit un site éco-responsable incluant une bâtisse en matériaux traditionnels et une oasis biologique. Il a également créé le premier jardin de récupération des eaux usées d’Afrique à Temacine (Sahara). La table ronde présentera ces projets et interrogera la responsabilité de l’artiste face à son environnement.

Rachid Koraïchi est un artiste de renommée internationale. Lauréat en 2011 du Jameel Prize organisé par le Victoria & Albert Museum à Londres.

Ferrante Ferranti est photographe voyageur ; il a accompagné Rachid Koraïchi dans de nombreux projets.

Josy Perceval est présidente de l’association Schams. Elle a oeuvré pendant de nombreuses années au Centre Pompidou et à l’Institut du monde arabe.

Jeanick Suzanne Hubert est psychanalyste, cofondatrice de la galerie HCE à Saint-Denis.

Modération : Georges Quidet, normalien, professeur de philosophie. Co-fondateur de la galerie HCE à Saint-Denis.

Rachid Koraïchi © Ferrante Ferranti

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest