Hicham Benohoud

Hicham Benohoud

Hicham Benohoud – Azemmour, 2007

Tout au long de son parcours artistique, Hicham Benohoud, par la photographie ou la peinture, a développé un regard sur l’identité individuelle et collective, son détournement et son respect au sein d’une société cloisonnée. Né en 1968 à Marrakech, il est diplômé de l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg et est représenté par la Galerie VU à Paris et l’Atelier 21 à Casablanca. Il s’attache à capter l’image de son propre corps ou de son visage, l’intimité d’autrui ou d’un groupe ,souvent sous la forme d’une mise en scène improvisée. L’ICI présente deux séries de photographies.

Avec la série photographique Azemmour, Hicham Benohoud témoigne de son engagement social, en axant son travail auprès d’enfants de la ville d’Azemmour au Maroc. Avec ces tirages argentiques, il emmène le visiteur dans une relation étroite avec ces enfants livrés à eux-mêmes et interroge les inégalités sociales et culturelles. Tout en présentant leurs corps ligotés, occultés ou encore attachés à leur environnement, il introduit des objets trouvés sur le parcours photographique. Il questionne ainsi cet entre deux mondes que ces enfants symbolisent dans une vivante tragédie.

La série Ânes situ, propose, elle, et tout en couleurs, une métaphore des paradoxes que vit l’artiste dans la ville de Casablanca et dans la société marocaine. L’âne, animal d’attrait besogneux et indigent, insulte même parfois, est amené dans de riches intérieurs casablancais et photographié dans des installations ubuesques montées sur place à partir d’objets de constructions : en tôle, en fer, en brique, etc. Avec ces montages singuliers, Hicham Benohoud interroge la place de chacun dans la société chérifienne et met en lumière les petites gens et les travaux de somme, en décalage complet avec les belles images et imaginaires perçus du pays.