Jaber Al Azmeh

Né à Damas en 1973, Jaber Al Azmeh a obtenu un diplôme de communication visuelle à l’université de Damas. Sa première exposition solo, intitulée Métaphores, a eu lieu en 2009 à la galerie Atassi de Damas, suivie par la galerie Green, à Dubai, où il a également exposé en 2011 et 2012. Il a participé à plusieurs expositions de groupe, et notamment la rétrospective Beaux-Arts en Syrie IV, nouvelle génération d’artistes syriens, organisée à Damas (capitale de la culture arabe en 2008), les Journées de la photographie 2011 du Centre culturel français de Damas et le projet « KunstStoff Syrien » – regards sur un pays déchiré, à la Forum Factory de Berlin en 2012. Il vit et travaille aujourd’hui à Doha.

Dans les premiers mois du conflit, intellectuels, artistes et activistes ont été invités par le photographe Jaber Al Azmeh à exprimer leur vision de la révolution en détournant le journal officiel du parti. Ce travail a donné lieu à une série de photographies constituée de portraits individuels et qui s’attaquent au symbole le plus connu et controversé du gouvernement syrien : le quotidien Ba’ath.

© Jaber Al Azmeh
 © JABER AL AZMEH – Anonyme (toujours à Damas) « Nous ne sommes pas uniquement virtuels » – 2012 – Photographie


logo-EPIC

Khaled Takreti         Tammam Azzam          Randah Maddah        Mohamad Omran        Abdul Karim Majdal Al-Beik

Fadi Yazigi        Amr Fahed        Akram al Halabi       Muzaffar Salman      Yaser Safi      Jaber Al Azmeh

      Waseem Al Marzouki         le Collectif No        Abounaddara        Masasit Mati       Syrie : l’art en armes