Muzaffar Salman

Photographe pour Associated Press puis, depuis 2013, pour Reuters, Muzaffar Salman se rend régulièrement en Syrie pour couvrir l’actualité. Depuis les débuts du conflit, ses images imprègnent de poésie et d’espoir les situations les plus désespérées.

” Même si j’ai passé l’année dernière à cou- vrir la guerre à Alep pour Reuters, il m’est toujours aussi impossible de me considérer à proprement parler comme un reporter de guerre. Au milieu d’une scène de guerre, ma lentille traque la beauté, prête à cap- turer les détails et les instants de grâce. Les scènes magnifiques sont réelles, et le sont au-delà des ravages de la guerre. Elles me nourrissent d’une énergie spiri- tuelle et m’aident à continuer. Comme celle que j’ai photographiée pour les étoiles qui étincelaient dans le ciel en arrière-plan. Lorsque l’on regarde cette image, per- sonne n’imagine que les chars et l’artillerie sont dirigés depuis le même ciel. Un autre exemple serait l’image que j’ai prise d’un rebelle debout sous les étoiles brillantes au milieu des décombres d’immeubles. Alors que je couvrais le conflit en première ligne, je cherchais l’espoir parmi la tristesse. ”

La lumière pénètre par la fenêtre, les balles aussi © Muzaffar Salman

La lumière pénètre par la fenêtre, les balles aussi © Muzaffar Salman

 


logo-EPIC

Khaled Takreti         Tammam Azzam          Randah Maddah        Mohamad Omran        Abdul Karim Majdal Al-Beik

Fadi Yazigi        Amr Fahed        Akram al Halabi       Muzaffar Salman      Yaser Safi      Jaber Al Azmeh

      Waseem Al Marzouki         le Collectif No        Abounaddara        Masasit Mati       Syrie : l’art en armes