Rafeef Ziadah

Rafeef Ziadah est une poétesse, performeuse et militante des droits de l’homme vivant à Londres. Elle est issue d’une famille de réfugiés palestinienne originaire d’Haïfa, exilée au Liban en 1948, lors de la création de l’Etat israélien. Les débuts de la guerre civile au Liban poussent la famille à s’exiler à nouveau, au Canada. La première performance publique de Rafeef Ziadah avec le poème Shades of anger, a été présentée à Toronto en 2004. Elle travaille aujourd’hui pour l’organisation War on Want à Londres, défendant les droits de l’homme et l’égalité à travers le monde.

Le poème de Rafeef Ziadah We teach life, Sir déclamé par la poétesse sous la forme d’une performance a été diffusé en 2011 sur You tube et compte plus d’un million de vues. Il a fait l’objet de traductions dans plusieurs langues par les internautes. Rafeef Ziadah a écrit ce poème en réponse à un journaliste qui lui demandait, suite aux bombardements de Gaza par Israël en 2008, si les choses ne seraient pas différentes si les Palestiniens arrêtaient d’enseigner la haine à leurs enfants. Alors que l’émotion et la rage la secouent intérieurement, elle décide de répondre par un poème, We teach life, Sir. Avec ce texte poignant Rafeef Ziadah s’interroge sur la question des médias autour du conflit israélo-palestinien. Prise dans l’ambivalence entre la nécessité de s’exprimer et l’impossibilité d’être entendue, elle nous livre avec émotion un hymne à l’amour de la vie. Une performance d’une sincérité bouleversante.

 

Ci-dessous, la performance de Rafeef Ziadah à Londres en 2011 (en anglais).

 

Découvrez les autres artistes de Cherchez l’erreur  : Shadi Ghadirian • Zoulikha Bouabdellah • Tanya Habjouqa • Nermine Hammam • Raeda Saadeh • Gohar Dashti