Tammam Azzam

Né à Damas en 1980, Tammam Azzam a récemment déménagé à Dubai. Il a notamment été l’invité de plusieurs expositions monographiques ou collectives, dont la Biennale des arts graphiques de Ljubljana (Slovénie, 2013) ; la galerie Ayyam de Beyrouth (2013), de Londres (2013), de Dubai (2012, 2009) et de Damas (2010). En 2014, Tammam Azzam participe à FotoFest à Houston, Texas.

Il expérimente différents médias, facilitant la création d’une « forme hybride », qui emprunte autant qu’elle se multiplie et évolue. Ses œuvres récentes utilisent ainsi les médias numériques et les références à l’histoire de l’art pour examiner les bouleversements politiques et sociaux en Syrie et les cycles de violence et de destruction déchirant son pays. Tammam Azzam réinvestit plusieurs symboles iconiques dans une réflexion poignante sur la situation de son pays face à la négligence du monde.

Il publie régulièrement sur les réseaux sociaux ses images numériques inspirées de l’iconographie mondiale (images médiatisées, références à l’histoire de l’art,…). Avec la série Syrian Museum (musée syrien), il met en confrontation des images qui parcourent et habitent la culture occidentale avec celles de la réalité syrienne, interrogeant notre vision de l’actualité et questionnant la place de l’art.

Syrian museum - Elvis, Andy Warhol © Tammam Azzam / Galerie Ayyam

Syrian museum – Elvis, Andy Warhol © Tammam Azzam / Galerie Ayyam


logo-EPIC

Khaled Takreti         Tammam Azzam          Randah Maddah        Mohamad Omran        Abdul Karim Majdal Al-Beik

Fadi Yazigi        Amr Fahed        Akram al Halabi       Muzaffar Salman      Yaser Safi      Jaber Al Azmeh

      Waseem Al Marzouki         le Collectif No        Abounaddara        Masasit Mati       Syrie : l’art en armes