Tanya Habjouqa

Tanya Habjouqa • Occupied pleasures

Tanya Habjouqa • Occupied pleasures

Tanya Habjouqa est née en 1975 en Jordanie. Elle est diplômée en médias et en politique moyen-orientale de l’Ecole des études orientales et africaines (SOAS) de Londres. Publiée régulièrement dans la presse internationale, elle est aussi l’une des photographes attitrée de sa zone auprès de l’UNRWA, l’UNESCO et le PNUD. Elle estmembre fondatrice du collectif Rawika, qui regroupe six femmes photographes basées au Moyen-Orient, couvrant les conflits irakien et libanais ainsi que la guerre au Darfour au Soudan. Tanya Habjouka s’est distinguée avec Women of Gaza en 2009, année où elle s’installe à Jérusalem avec sa famille, série portant sur la vie quotidienne des Palestiniennes dans la bande de Gaza. En 2013, elle a obtenu la bourse du fond d’urgence de la Fondation Magnum et a été récompensée de nombreuses fois, notamment par le prix du World Press Photo en 2014.

La série de photographies Occupied pleasures a été réalisée en 2013 au sein des territoires palestiniens occupés : Gaza, la Cisjordanie et Jérusalem Est, enclaves marquées par les contraintes  de l’occupation, en particulier celle de l’impossibilité de se déplacer. Face à cette entrave, les habitants inventent leurs propres manières de s’échapper, en continuant à vivre aussi normalement que possible. Tanya Habjouqa capture ces moments de vie ordinaire. Ces images décalées et sensibles, parfois drôles, montrent une réalité qui tranche avec celles habituellement diffusées par les médias focalisés sur l’exceptionnelle violence du conflit israélo-palestinien. Occupied pleasures est une ode à la vie et à l’espoir, qui revendique la légèreté sans jamais perdre de vue la réalité de l’occupation. La mer, le mur, restent en effet les horizons omniprésents de cette quête.

Découvrez les autres artistes de Cherchez l’erreur  : Shadi Ghadirian • Zoulikha Bouabdellah • Nermine Hammam • Raeda Saadeh • Gohar Dashti et le poème We teach life, Sir de Rafeef Ziadah