Le Piano Oriental

12 avril 2019 - 20:30

À Beyrouth dans les années 1950, Abdallah Kamanja invente un piano unique en son genre, qui permet de jouer les quarts de ton de la musique orientale sur un clavier classique européen. Son arrière petite-fille, Zeina Abirached, raconte avec le pianiste Stéphane Tsapis le destin de cet instrument bilingue, trait d’union entre ses deux cultures. Spectacle touchant et poétique, Le Piano Oriental (adaptation de la bande dessinée publiée aux éditions Casterman en 2015) livre son histoire en français, en dessin et en musique, sur un instrument inspiré de l’original et réalisé par l’accordeur Luc André Deplasse.

Jean-Battiste Couton : mise en scène

Zeina Abirached : dessins, textes

Stéphanie Tsapis : piano, compositions

En partenariat avec

Mairie du 18e arrondissement

© Zeina Abirached

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest