C’est Beyrouth

Artistes :

Mohamad ABDOUNI, Hassan AMMAR, Ziad ANTAR, Patrick BAZ,

Myriam BOULOS, Roy DIB, Christophe DONNER,

Fouad ELKOURY, Sirine FATTOUH, Cha GONZALEZ,

Joana HADJITHOMAS & Khalil JOREIGE, Dalia KHAMISSY,

Vianney LE CAER, Randa MIRZA et Natalie NACCACHE.

Commissariat :

Sabyl GHOUSSOUB

Direction artistique :

Bérénice SALIOU

Direction générale :

Stéphanie CHAZALON

Comité scientifique :

Dimitri BECK, Marine BOUGARAN, Ziad MAJED,

Tarek NAHAS, Rasha SALAH

28.03.19 28.07.19

🇫🇷 Ville mythique, Beyrouth fascine. Décrite comme « la petite Suisse du Moyen-Orient » dans les années 1960, elle devient synonyme de chaos lorsque le Liban s’enfonce dans quinze ans de guerre. Détruite, meurtrie, elle se relève portée par un nouvel espoir avant d’être frappée en 2006 par la « guerre de juillet » ou « guerre des trente-trois jours » avec Israël. Ce conflit, qui brise l’élan de la jeunesse et réveille les traumatismes passés, est le point de départ de l’exposition. Les traces qu’il laisse dans l’inconscient beyrouthin se devinent en creux dans les photographies et vidéos présentées, derrière une exubérance parfois déconcertante. Culte de l’apparence, excès nocturnes d’une génération en quête de sens, omniprésence de la religion : C’est Beyrouth est une déambulation dans la ville, à la rencontre de ses habitants.

Les regards de seize artistes libanais et européens, émergents ou reconnus, se croisent pour témoigner d’un pluralisme caractérisé par une forte structuration communautaire. Dépassant les clichés et les fantasmes, ils documentent les bouleversements de la société libanaise en dévoilant la réalité quotidienne des minorités sexuelles discriminées, des employées de maison exploitées, des migrants et des réfugiés oubliés.  Loin de la galerie de portraits, l’exposition C’est Beyrouth propose de découvrir autrement cette ville à l’identité insaisissable.

🇬🇧 The legendary city of Beirut has always fascinated. Once known as the “Switzerland of the Middle-East” Beirut descended into chaos in the sixties as Lebanon entered a war that was to last fifteen years. The city managed to get back onto its feet, and was just beginning to brim with hope in 2006 when the “July war” or the “33-day war” broke out with Israel. The conflict clipped the wings of the youth of Beirut, opening old wounds. It provides the starting point for this exhibition. The traces the war left in the collective unconscious of the city underlie the photographs and videos on show, hidden by an exuberance that can be unsettling. This is Beirut takes the spectator on a wander through the city, to meet its inhabitants. Some are in thrall to appearances, some to the religion that is omnipresent, and some party all night in search of meaning.

Sixteen artists, both Lebanese and European, emerging or established, come together in this show to bear witness to the city’s unique inclusiveness and highly structured communitarianism. Their work goes beyond cliché and fantasy, documenting the upheaval of Lebanese society by revealing the daily reality of badly treated sexual minorities, downtrodden domestic workers, forgotten refugees and migrants. Far from being a mere portrait gallery, This is Beirut provides another way to grasp the elusive identity of the city.

 

with the support of

La Ville de Paris

La fondation de l'Islam de France

L'Ambassade du Liban en France

L'Institut français du Liban

Medias

Artistik Rezo, Le Bonbon, Libération, L’Orient le Jour, Radio Nova, Polka, Salamnews, Saphirnews.com, TV5MONDE

_